Cette affection courante qui touche les femmes augmenterait le risque d'AVC

Selon une récente étude américaine, les femmes qui souffrent de cette maladie gynécologique chronique auraient un risque plus important de développer des troubles cardiovasculaires. Explications.

10%. Voici le pourcentage de femmes en France touchées par cette pathologie gynécologique chronique, appelée "endométriose". Douleurs durant les règles, dyspareunie...L'endométriose se caractérise par la présence de fragments de muqueuse utérine, que l'on appelle "endomètre" en dehors de l’utérus, pouvant proliférer notamment au niveau des ovaires, du péritoine et parfois du tube digestif, comme le souligne le site de l'Assurance maladie. Mais ce n'est pas tout : cette maladie peut également augmenter les risques d'accident vasculaire cérébral (AVC). C'est ce que suggèrent les résultats d'une récente étude publiée le 21 juillet prochain 2022 dans la revue scientifique Stroke.

Pour arriver à un tel constat, les scientifiques ont étudié les données de près de 116.000 femmes de 1989 à 2017, soit un suivi d'une durée de vingt-huit ans. Parmi les participantes, près de 5.200 d'entre elles étaient atteintes d’endométriose. De plus, de nombreux facteurs de risques ont été analysés tels que :

Résultats ? Les femmes atteintes d’endométriose avaient un risque plus élevé de d'AVC, soit 34%, par rapport à celle qui n'avaient pas d'antécédents de la maladie. Cependant, ces derniers ont observé aucune différence entre l'endométriose et l'AVC en fonction de l'âge, des antécédents d'infertilité, de l'indice de masse corporelle ou de la ménopause.

"Ces résultats suggèrent que les femmes ayant des antécédents d'endométriose peuvent présenter un risque plus élevé d'AVC. Les cliniciens devraient (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Attention, les antivomitifs peuvent provoquer des AVC 10 à 12 jours après la prise"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles