Afrique du Sud : terrorisés par des orques, des grands requins blancs s'enfuient

ELENA HARTLEY / ELABARTS / SCIENCE P / EHA / Science Photo Library via AFP

Un terrible binôme d'orques s'attaque violemment aux grands requins blancs installés depuis des années au sud de l'Afrique du Sud. Une étude révèle que les squales ont largement fui la zone.

Les grands requins blancs (Carcharodon carcharias) mesurent environ six mètres de long, pèsent plus de 2.000 kilos et possèdent . On pourrait facilement croire qu'ils ne craignent personne. Et pourtant, terrorisés par les agissements de deux orques (Orcinus orca), certains ont préféré délaisser leur zone de vie au large de l'Afrique du Sud.

Des orques qui ont fait des requins une cible privilégiée

Depuis des années, des grands requins blancs étaient installés au niveau de la côte de Gansbaai, un lieu où ils dominaient la chaîne alimentaire. Mais tout a changé en 2017. . Depuis cette année-là, huit grands blancs ont été découverts échoués sur une plage. Sept avaient eu leur foie mangé (cet organe chez le requin est particulièrement riche en lipides) et d'autres avaient aussi eu le cœur consommé. "Leurs blessures étaient faites par la même paire d'orques (sans doute des mâles, ndlr), qui en ont probablement tué plus (qui ne se sont pas échoués sur le rivage). Il est largement admis que d'autres orques sont également capables de telles attaques", fait remarquer .

Ces mammifères possèdent une morphologie très impressionnante. Ils peuvent atteindre une taille de neuf mètres pour un poids supérieur à 6.000 kilos. Et le duo qui terrorise les grands requins blancs semble, en plus, appartenir à un rare morphotype (les morphotypes regroupent des individus d'une même espèce ayant des caractéristiques physiques spécifiques, telles que la taille ou la forme de la nageoire) d'orques mangeuses de requins. Ces deux orques, baptisées Bâbord et Tribord par les chercheurs, auraient des dents plus plates que celles de leurs congénères qui s'attaquent aux mammifères marins.

Une absence prolongée

Une nouvelle étude internationale publiée le 29 juin 2022 dans la revue et menée durant plus de cinq ans a permis de suivre les déplacements de 14 requins. Elle révèle que les squales fuient largement la zone lorsque les orques sont présentes. Jusqu'à maintenant, les grands requins blancs n'ava[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles