Agnès Buzyn harcelée en ligne par des soutiens de Didier Raoult

Bony / Pool / Bestimage

Invitée de l'émission Complément d'enquête jeudi 17 novembre 2022, Agnès Buzyn est la cible de nombreuses vagues d'insultes et de menaces sur les réseaux sociaux. En octobre 2022, elle avait fait part de son quotidien invivable sur le plateau de C à Vous. Elle avouait ne plus pouvoir se balader seule dans la rue, de peur de se faire agresser. Ministre de la Santé pendant la période de la crise du coronavirus, Agnès Buzyn était devenue le visage représentant les erreurs du gouvernement, jugé trop peu préparé par la population. À la suite de cela, elle a commencé à subir du harcèlement en ligne. Elle recevait également des courriers d'insultes avec des dessins.

Le Covid fut une période bouleversante pour le monde entier. À la suite de la pandémie, l'ancienne ministre des Solidarités et de la Santé a été mise en examen pour "mise en danger de la vie d'autrui." en septembre dernier, après avoir été entendue de longues heures par des magistrats de la Cour qui ont pour mission d’enquêter sur la gestion de la crise du coronavirus. L'ancienne ministre est accusée d'avoir eu des propos rassurants mais jugés trop éloignés des véritables risques de la pandémie. C'est durant cette période qu'Agnès Buzyn commencera à être la cible de milliers de messages d'insultes et de menaces en ligne. Trois ans plus tard et alors que la crise du Covid semble toucher à sa fin, Agnès Buzyn affirme être toujours victime de ce harcèlement.

Agnès Buzyn est l'invitée de l'émission Complément d'enquête dédiée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite