Agranulocytose : définition, causes, symptômes, taux normal, traitement

Il s’agit d’un problème de santé potentiellement mortel, car il peut entraîner une maladie grave, voire la mort, en raison de l’absence de réponse immunitaire aux bactéries et autres infections. En connaître les symptômes est donc essentiel, afin de se rendre aux urgences le plus tôt possible dès leur apparition.

L’agranulocytose est une anomalie sanguine potentiellement mortelle. Elle apparaît lorsque l’organisme ne produit pas suffisamment un type de leucocytes (les fameux « globules blancs » dans le langage courant) appelés granulocytes neutrophiles ou polynucléaires neutrophiles. Les granulocytes neutrophiles sont fondamentaux dans le système immunitaire. Ils protègent l’organisme contre les infections en phagocytant et en détruisant ainsi les germes, les agents pathogènes et les cellules infectées. L’agranulocytose est une forme grave de neutropénie. La neutropénie caractérise un taux sanguin de granulocytes neutrophiles inférieur à la normale. Le laboratoire d’hématologie du centre hospitalier universitaire d’Angers, dans son article consacré à l’agranulocytose, établit les taux suivants :

La clinique de Cleveland établit que l’agranulocytose touche environ sept personnes sur un million chaque année. Cette anomalie sanguine est un peu plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, et elle peut toucher des sujets de tous âges. L’agranulocytose due au syndrome de Kostmann est surtout diagnostiquée chez les bébés et les enfants. La forme acquise survient en général dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles