Agression sexuelle : nouvelles accusations contre le créateur Alexander Wang

ELLE avec AFP
·1 min de lecture

Depuis les allégations d’un mannequin britannique en décembre dernier, les accusations d’agression ou de harcèlement sexuel se multiplient à l’encontre du designer. Au total, onze hommes se disent victimes du couturier américain.

Ils étaient huit, ils sont désormais plus de dix. Le designer américain Alexander Wang, déjà mis en cause à plusieurs reprises, est visé par de nouvelles accusations d'agression sexuelle émanant d'un étudiant new-yorkais. Lisa Bloom, avocate spécialisée dans les affaires de harcèlement et d'agression sexuelle, a indiqué à l'AFP représenter onze victimes présumées du couturier, confirmant une information du New York Times. Elle a précisé n'avoir pas, à ce jour, saisi la justice concernant ces cas, mais n'écarte pas l'option pour autant.

Lire aussi >> Metoo gay : pourquoi un si long silence

Agressions en boîte de nuit

Au site de la BBC, Keaton Bullen, étudiant en dernière année l'école de design Parsons, relate que le créateur new-yorkais lui aurait saisi le sexe de façon non sollicitée dans une boîte de nuit, en août 2019. Ces accusations ne sont pas les premières énoncées à l'encontre du designer. En décembre dernier, un mannequin britannique, Owen Mooney, avait déjà accusé le couturier d'attouchements dans une boîte de nuit, des faits remontant à janvier 2017. Début janvier, un autre mannequin, le modèle trans Gia Garison, faisait également état, dans le quotidien britannique The Guardian, d'un incident similaire, survenu en février 2017.

Le couturier avait alors réagi en qualifiant ces allégations d’« infondées » et assuré qu'il demanderait « des comptes » aux personnes qui l'avaient, selon lui, accusé à tort....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi