Les agressions sexuelles dans l'armée américaine atteignent des niveaux record

© Getty Images

Le nombre d’agressions sexuelles dans l’armée américaine a rebondi de 13 % sur un an pour atteindre des niveaux records en 2021, selon un rapport annuel du Pentagone publié jeudi.

Selon un rapport du bureau de prévention et de traitement des agressions sexuelles (SAPR) du ministère américain de la Défense, le nombre d’agressions et de crimes sexuels portés à la connaissance des autorités militaires s’est établi l’an dernier à 8 866, contre 7 816 cas rapportés en 2020.

Un chiffre probablement loin de la réalité, car seule une faible proportion des agressions sexuelles est portée à la connaissance des autorités militaires. Selon une enquête plus large menée par le SAPR, près de 36 000 militaires auraient subi des contacts sexuels non désirés - allant des attouchements au viol - entre mars 2020 et mars 2021 : une hausse de pas moins de 35 %.

Sur la base de ces chiffres, le SAPR a calculé ce qu’il appelle un « taux de prévalence » pour évaluer le pourcentage de militaires ayant subi des agressions sexuelles, qu’ils les aient dénoncées ou pas. Ce taux atteint 8,4 % pour les femmes et 1,5 % pour les hommes en 2021. « Ces chiffres sont tragiques, et extrêmement décevants », a commenté Beth Foster, directrice du bureau en charge du bien-être des forces américaines, soulignant que c’est le taux de prévalence le plus élevé jamais évalué chez les femmes.

LIRE AUSSI >> « La Guerre invisible » : enquête sur les viols dans l’armée US

Réformer la justice militaire

C’est dans l’armée de terre que le nombre de signalements a augmenté le plus nettement en 2020 (+26 %), tandis qu’il progressait de 19,2 %...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

VIDÉO - Fiona Ferro : Elle porte plainte pour viols et agressions sexuelles contre son ancien entraîneur