"Trop agressive" : Léa Salamé répond aux attaques sexistes avant le débat

·1 min de lecture

"Trop agressive", "trop dure", ou à l'inverse "douce", "inoffensive"... Dans les pages du Parisien, la journaliste Léa Salamé est revenue sur les nombreux qualificatifs, parfois paradoxaux, dont elle a pu faire l'objet au cours de sa carrière, notamment lors de ses confrontations régulières aux personnalités politiques.

Pour rappel, la voix de la Matinale de France Inter co-animera aux côtés de Gilles Bouleau le débat de l'entre deux-tours qui opposera Emmanuel Macron à Marine Le Pen, et sera diffusé sur TF1, France 2, LCI et Franceinfo (canal 27) ce 20 avril à 21h. Un "duel" similaire à celui du débat de 2017 et devrait durer pas moins de 2h30.

"Permettez-moi de vous dire qu'on m'a suffisamment reproché dans ma carrière d'être trop agressive et trop dure", explique d'emblée la journaliste au Parisien. "Alors cela me fait sourire d'entendre, depuis quelques jours, que les politiques m'auraient choisie parce que je serais douce ou inoffensive", poursuit-elle non sans amusement. Des réflexions volontiers sexistes.

"Je suis assez spontanée"

Trop agressive ou pas assez, trop "douce" ou pas assez... On reconnaît là les remarques traditionnelles et stéréotypées décochées aux femmes, et notamment aux personnalités féminines médiatiques. Une certaine idée du sexisme ordinaire. Des mots qui ont pu également être assignés à sa consoeur journaliste, Anne-Sophie Lapix, écartée de ce débat car jugée "trop mordante". Cette dernière suscite l'admiration de...

Lire la suite


À lire aussi

Billie Eilish répond aux attaques grossophobes par une vidéo parfaite
Sandrine Rousseau dénonce les attaques sexistes : "Ma politique dépasse mon corps"
6 comptes TikTok engagés qui défrisent les sexistes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles