Comment aider les SDF cet été ?

Alors que la France a connu une vague de chaleur record ces derniers jours et que les messages de prévention se sont multipliés, notamment en direction des personnes âgées et fragilisées, une frange de la population semble une fois encore laissée à la marge : les personnes sans domicile fixe. Pourtant, les sans-abri figurent parmi les populations les plus exposées aux fortes chaleurs, comme le martèle l'association La Cloche.

"Contrairement aux idées reçues, l'été et la chaleur sont particulièrement compliqués et risqués pour les quelques 300 000 personnes sans domicile en France, qu'elles soient à la rue, en logement de fortune, dans des bidonvilles, en hébergement d'urgence ou de réinsertion sociale. La majorité se trouvant dans des grandes villes, où les espaces ombragés sont rares", nous explique Margaux Gaillard, déléguée générale à La Cloche.

"Être à la rue est déjà un facteur de risque en lui-même : davantage de pathologies, moins d'accès aux soins et au système de santé, manque d'accès aux informations et aux messages de prévention. Et les facteurs de risques sur la santé sont aussi présents lors des épisodes de forte chaleur que de froid : hyperthermie, déshydratation, insolation due au manque d'espaces pour s'abriter du soleil..."

"Les personnes sans domicile subissent une double peine"

Selon La Cloche, décembre, février, mai et juillet seraient les quatre mois les plus éprouvants lorsque l'on vit dans la rue. Le Collectif Morts...

Lire la suite


À lire aussi

Pieuvres, révolution et féminisme : 6 romans à rattraper cet été
Cet été, on envoie bouler le "bikini body" pour de bon
6 épatantes bandes dessinées féministes à glisser dans sa valise cet été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles