Aides financières : électricité, gaz, carburant... Ce qui change en janvier 2023

Malgré l'inflation, les aides publiques pour soulager les foyers français face à leurs factures énergétiques (électricité, gaz et carburant) seront moins importantes en 2023 qu'en 2022.

Les prix du gaz et de l'électricité plafonnés

Pour tous les foyers, la hausse des tarifs du gaz et de l'électricité est plafonnée à +15 % pour l'année 2023, contre +4 % en 2022. C'est donc la poursuite, actée par le gouvernement, du fameux “bouclier énergétique”. En moyenne, à partir du 1er janvier, les ménages se chauffant au gaz observeront une augmentation de 25 euros de leurs factures, et, à partir du 1er février, les ménages se chauffant à l'électricité paieront 20 euros de plus. Si les prix du gaz pourraient à nouveau augmenter à partir du 30 juin, ceux de l'électricité sont plafonnés jusqu'à la fin de l'année.

Ce bouclier tarifaire concerne les particuliers, mais aussi les TPE (très petites entreprises), les plus petites communes, et les structures d'habitat collectif, comme les Ehpad.

La remise à la pompe remplacée

À la place de la remise à la pompe de 30 centimes par litre, réévaluée à 10 centimes, mi-novembre 2022, l'État met en place à partir du 1er janvier 2023 une indemnité carburant. Cette aide de 100 euros concerne les « 10 millions de travailleurs les...

Lire la suite