Aigue-marine : définition, utilisation et bienfaits de cette pierre

Lapis-lazuli, cornaline, malachite. Plus que d'orner une paire de boucle d’oreille ou une bague, les pierres posséderaient de nombreux pouvoirs. C'est d'ailleurs ce sur quoi se base la pratique de la lithothérapie : le fait de travailler avec les pierres pour améliorer son bien-être et profiter de leurs vertus énergisantes. Parmi la longue liste de cristaux utilisés, l'aigue-marine se distingue par sa couleur d'un bleu intense. Dans leur dernier ouvrage, Légendes et messages des pierres thérapeutiques, Véronique Barrau et Arthémisia se sont penchées sur les bienfaits et les croyances qui seraient reliées à cette pierre. Petit guide pour tout savoir sur l'aigue-marine.

L'aigue-marine ou "aqua marina" - autre nom de l'aigue-marine qui signifie littéralement "eau de mer", appartient à la famille des béryls appartenant au groupe des silicates. Les autrices précisent : "elle est composée de silice, d'aluminium, de cuivre de béryllium. La présence de traces de fer confère à la pierre une couleur bleue variant du clair translucide au bleu profond, parfois teintée de vert". Comme chaque pierre, l'aigue-marine trouve son origine dans des lieux précis. Il existe alors différents gisements à travers les différentes régions du monde. On trouve ainsi des mines brésiliennes ou pakistanaises, mais, "elle est également présente en France, à Madagascar, aux États-Unis, en Russie ou sur le continent africain". Avec l'avènement de la lithothérapie ces dernières années, les problèmes liés à l'extraction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles