Vous aimez les sushis ? Attention aux parasites marins !

![CDATA[Shutterstock / Andrei Iakhniuk]]

Vous aimez les sushis ? Vous est-il déjà arrivé d'être malade après en avoir consommé ? Vous avez sûrement estimé que le poisson n'était pas "frais" et arrêté de fréquenter le restaurant qui vous les avait servis... Mais peut être que l'explication de votre intoxication ne vient pas de là, car le poisson cru (ou mal cuit) peut contenir un vers, appelé anisakis, qui lorsqu'il est ingéré par l'humain, provoque ce type de symptômes.

Anisakiase, symptômes de grippe intestinale

Diarrhées, vomissements, grippe intestinale : voici ce qui vous arrivera si vous avalez un anisakis. Ils sont responsables de la maladie baptisée anisakiase, qui se soigne souvent toute seule après quelques jours. Rassurez-vous, les vers ne survivent pas à l'intérieur du corps humain. En revanche, ils colonisent l'univers marin et mettent en danger les poissons, crustacés, ou encore les baleines, phoques et dauphins.

Une étude parue en 2020, réalisée par des chercheurs de l'Université de Washington expliquait que la population de ces vers aurait bondit entre 1978 et 2015 : elle aurait été multipliée par 283. Les premiers infectés par le vers sont les planctons, et à mesure qu'ils sont mangés par de plus gros poissons (et ainsi de suite), cela se propage. Chez les mammifères marins, le vers peut subsister très longtemps et se reproduire.

En général, les chefs cuisiniers, surtout s'ils ont l'habitude des crustacés et du poisson cru, savent les détecter (surtout qu'ils peuvent (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Dépression : et s'il suffisait de manger mieux pour... aller mieux ?
15 recettes avec des prunes et des mirabelles
9 bonnes raisons de boire (un peu) moins de café à la rentrée
Petits budgets : 9 recettes salées à moins de 5 euros (mais saines et gourmandes)
Pourquoi boire son thé ou son café trop chaud est mauvais pour la santé ?