Ain : un homme abattu par le GIGN après avoir tué cinq membres de sa famille

© Jean-Philippe KSIAZEK / AFP

Mardi 19 juillet, un homme a froidement assassiné cinq membres de sa famille avant de se retrancher dans leur maison. Il a été abattu lors d’une intervention du GIGN le lendemain.

Une tragédie dans un village d’à peine mille habitants. À Douvres, petite commune de l’Ain, un jeune homme de 22 ans a froidement assassiné cinq membres de sa famille dans leur maison avant de s’y retrancher. Il a été abattu lors d’une intervention du GIGN, ce mercredi 20 juillet à 11 h 35, après avoir passé la nuit entouré des corps, attendant l’intervention de la police « le torse et les membres revêtus de protections et armé d'un sabre et d'un fusil à canon long », explique le procureur de la République de Bourg-en-Bresse, Christophe Rode, dans un communiqué publié mercredi soir.

La veille, après avoir ôté la vie à deux adultes et trois enfants – parmi lesquels une victime de cinq ans à peine –, le tueur avait contacté lui-même les gendarmes par téléphone, indiquant avoir « tué les cinq membres de sa famille » recomposée, comme le souligne une source de la gendarmerie de Rhône-Alpes. Plus d’une centaine d’enquêteurs, de techniciens d’investigation criminelle, et de membres du GIGN de l’antenne lyonnaise, ont bouclé le périmètre de la maison dans les alentours de 23 heures, mardi 19 juillet.

Une nuit de négociations avant l’assaut au petit matin

L’assaut a finalement été donné le lendemain, après une nuit durant laquelle « les négociateurs ont tenté de prendre contact avec [le tueur] et de le localiser, sans succès », détaille une autre source proche du dossier.

À lire également >> Dans le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles