Airbnb : pourquoi le prix des locations devrait bientôt augmenter en France

Cyprien Tardieu
·1 min de lecture
Airbnb : pourquoi le prix des locations devrait bientôt augmenter en France
Airbnb : pourquoi le prix des locations devrait bientôt augmenter en France

L’Assemblée nationale a voté, jeudi, la hausse de la taxe de séjour dès l’année prochaine. Conséquence : les logements Airbnb seront davantage taxés et les clients devront payer une partie de la note.

Il faudra sans doute débourser quelques euros supplémentaires pour loger dans un appartement Airbnb en France à partir de l’année prochaine. L’Assemblée a voté jeudi la possibilité pour les collectivités d’augmenter la taxe de séjour réglée par les clients pour les nuitées dans les meublés touristiques de type Airbnb, rapporte Le Monde.

La taxe de séjour pourra ainsi passer de 2,30 à 4,10 euros au maximum, soit le même plafond que pour les palaces. Objectif : réparer une “inéquité” avec les hôtels et aussi d'être au niveau d'autres capitales européennes, a soutenu le rapporteur général Laurent Saint-Martin (LREM). La mesure correspond à une "légitime demande" de la maire de Paris Anne Hidalgo, a souligné Pierre-Yves Bournazel, conseiller de Paris.

58 millions d’euros de taxe de séjour en 2019

Logiquement, les propriétaires devraient répercuter la hausse de cette taxe sur le prix des locations. Ce sont les collectivités qui fixent le niveau de la taxe de séjour, entre 1% et 5% du prix hors taxe de la nuitée par personne actuellement.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

D’après les derniers chiffres fournis par le géant américain de la location de logements entre particuliers, 58 millions d’euros de taxe de séjour ont été reversés en 2019 aux villes français. Sans surprise, les trois métropoles ayant reçu le plus d’argent sont Paris (15,3 millions d’euros), Marseille (2,3 millions d’euros) et Nice (1,8 million d’euros).

Ce contenu peut également vous intéresser :