AirTag : que vaut la balise de géolocalisation d’Apple ?

Elodie Petit
·1 min de lecture

Présenté il y a quelques jours lors de la Keynote Apple, le AirTag est une petite balise de géolocalisation qui aide à traquer des objets.

Pas plus gros qu’une pièce de 2 euros, tel un petit badge blanc, très léger, le AirTag est conçu pour être oublié. On l’accroche à son porte-clés, à un bagage, à son vélo… Mais attention, surtout pas à un être vivant. Pour ce faire, Apple met en vente de nombreux accessoires pour aider à accrocher le AirTag.

Apple_airtag-front-and-back-emoji-2up_042021
Apple_airtag-front-and-back-emoji-2up_042021

Comment fonctionne un AirTag ?

Pour géolocaliser la petite balise, Apple mise sur le bluetooth sur l’app Localiser, et non sur un GPS. Lorsque l’on est dans un rayon proche, en activant l’application, on peut retrouver l’objet égaré. Il suffit de le faire sonner, et le AirTag émettra un sifflement. Si vous êtes trop éloigné pour l’entendre, votre écran se transforme en jeu de piste, avec une flèche qui vous indique la direction à suivre pour retrouver l’égaré, tout en signalant la distance, jusqu’à ce que vous ayez remis la main dessus.

Apple_iphone12-precision-finding_042021
Apple_iphone12-precision-finding_042021

Et quand le AirTag est très loin ?

Si vous avez accroché un AirTag à votre valise et que vous l’avez oubliée dans un train, Apple mise sur deux options. D’abord, votre objet se connectera au bluetooth d’un appareil aux alentours et vous pourrez trouver sa position sur l’application Localiser.

Apple_iphone12-airtag-detected_042021
Apple_iphone12-airtag-detected_042021

Sinon, sur cette même app, il suffit de signaler la perte de l’objet, votre numéro et ajouter un message si besoin. Dès lors, si quelqu’un trouve votre valise et aperçoit la balise, il aura vos informations et pourra vous contacter. Si la personne...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi