Alain Bashung : pourquoi il voulait absolument se faire refaire le nez

·1 min de lecture

Un pionnier de la chanson française. Jeudi 19 août 2021, les téléspectateurs de France 2 pourront se replonger dans le répertoire d'Alain Bashung, décédé d'un cancer du poumon le 14 mars 2009, dans le documentaire Osez Bashung, que Femme Actuelle a pu visionner en exclusivité. Et pour cause, plus de dix ans après sa mort, celui qui fut le compagnon de Chloé Mons jusqu'à son dernier souffle, fascine toujours autant. Dans une interview datant des années 1980, celui qui a déshérité son fils avant de mourir fait des révélations étonnantes sur ce détail de son apparence qui le complexait énormément. En effet, Alain Bashung, surnommé le "rockeur intello", ne supportait pas son nez au point de vouloir le faire refaire.

"J'avais un grand nez, j'avais un regard bizarre, je n'inspirais pas confiance peut-être... Je ne sais pas, va savoir", confie Alain Bashung dans une vidéo d'archive, au sujet de ses débuts de carrière laborieux. Cependant, malgré ses complexes, le chanteur ne franchira jamais le pas de la chirurgie esthétique : "J'étais à deux doigts de me faire refaire le nez, aujourd'hui je ne regrette pas du tout d'être passé à côté et de ne pas avoir eu assez de fric pour le faire", explique le chanteur, cigarette à la main. Et de conclure : "Et en fait, j'ai arrêté la drogue aussi parce que je n’avais pas de fric, sinon j'étais un bon client".

Le 14 mars 2009, Alain Bashung nous quittait d'un cancer du poumon à l'âge de 61 ans, peu après sa dernière représentation sur scène aux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles