Alain Chabat dans « #JeSuisLà » : « Pour moi, l'humain prime »

Anne Michelet

Touchant et séduisant dans « #JeSuisLà », d'Eric Lartigau, Alain Chabat nous surprend une nouvelle fois. Pudique, drôle et sensible, cet homme est irrésistible et l'on adore qu'il soit là pour nous.

Vous retrouvez Eric Lartigau, qui vous a écrit ce rôle. Etait-ce un cadeau de recevoir ce scénario ?
Alain Chabat - 
Oui, car je l'ai trouvé singulier et j'étais curieux de savoir ce que ça pouvait donner à l'arrivée. C'est un film que je ne saurais pas du tout écrire et, en tant que comédien, je préfère aller dans des univers que je ne connais pas. En lisant le scénario, j'ai senti qu'il y aurait quelque chose à dire en plus sur le tournage. J'ai donc accepté en confiance et avec curiosité, et j'ai trouvé le résultat très beau. J'aime l'histoire de ce mec qui va chercher un truc et trouve finalement autre chose.

Stéphane, que vous incarnez, n'a pourtant pas l'air malheureux…
Alain Chabat - Exactement, tout semble rouler. Il est chef cuisinier au Pays basque, divorcé, avec deux grands fils, et échange sur les réseaux sociaux avec une jeune Sud-Coréenne. Bref, il donne le change jusqu'à ce qu'un élément déclencheur le pousse à aller de l'autre côté du miroir pour rencontrer cette femme avec qui il discute virtuellement. Stéphane a envie de bouger, d'avancer, il essaie de faire la paix avec son passé. Je trouve son parcours intéressant et je l'aime bien.

Qu'avez-vous apporté à Stéphane ?
Alain Chabat - En général, je regarde beaucoup plus l'histoire que le personnage que j'ai à jouer. J'y suis allé en sachant qu'Eric me guiderait vers cet homme qu'il connaissait mieux que moi. Contrairement à lui, je n'ai pas le fantasme...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi