Alain Delon : victime d’un AVC, le monstre sacré du cinéma français fait de terribles révélations

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alain Delon n’aurait plus goût à la vie. C’est la triste confidence qu’il fait dans les colonnes du Journal du Dimanche, publié le dimanche 29 mai 2022. En 2019, il a été victime de deux accidents. Un AVC, puis une hémorragie cérébrale, alors qu’il avait été admis en urgence à l’hôpital de Neuilly. L’acteur a mis plusieurs mois à s’en remettre, et se fait depuis, plus rare sur la scène médiatique. Heureusement pour ses fans, son fils, Anthony Delon, donne régulièrement des nouvelles de son père via les réseaux sociaux. Le 22 avril 2022 par exemple, il a publié sur son compte Instagram une vidéo sur laquelle on le voit assis avec son père dans un parc. Le fils demande : "On n’est pas bien là ?", ce à quoi répond son père : "Oh bah si super." Des nouvelles qui ont ravi les fans du comédien, ainsi que d'autres personnalités françaises. Pourtant, le moral d’Alain Delon semble au plus bas.

Pour le Journal du Dimanche, Alain Delon s’est confié sur sa vision de la vie, et elle n’est pas belle à voir. "Tous mes amis sont partis, Jean-Paul Belmondo l'année dernière, Romy, Mireille Darc, Nathalie Delon, toutes les femmes de ma vie sont parties aussi. La seule qui reste, c'est Brigitte Bardot. Nous sommes très amis", raconte-t-il, "On échange souvent, un peu comme deux vieux cons qui parlent de ce qu'ils ont connu et traversé ! On parle aussi du jour où on ne sera plus là. Je lui dis que j'espère qu'elle partira avant moi pour que je fasse un éloge dans l'église. Elle répond : 'j'espère que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles