Alain Ducasse : ADMO, sa dernière folie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

 Quand deux monstres sacrés de la gastronomie se rencontrent, ils font forcément de folles étincelles.

Albert Adria, chef espagnol qui fit les beaux jours d’El Bulli (longtemps meilleur restaurant du monde) aux côtés de son frère Ferran, et Alain Ducasse ont trouvé un terrain d’entente : le chaos ! Ensemble, ils créent l’événement culinaire de l’année : ADMO pour Adria, Ducasse, Meder, Ombres, une table éphémère qui, pendant cent jours, servira des menus haute couture et écoresponsables aux Ombres, le restaurant du musée du quai Branly-Jacques Chirac.

Une belle collaboration européenne

Une nouvelle façon de faire rayonner l’art culinaire à la française ? S’il est vrai que la langue maternelle de la gastronomie reste le français, aujourd’hui la cuisine est mondiale. Dépasser les frontières lui permet de s’enrichir, c’est le sens de ce projet mené avec Albert Adria, Romain Meder, Jessica Préalpato et Vincent Chaperon. Adria, lui, vit son rêve parisien, à l’ombre de la tour Eiffel. Une belle collaboration européenne qui prend tout son sens à l’heure où la France s’apprête à prendre la présidence de l’UE. On murmure d’ailleurs qu’Emmanuel Macron aurait déjà réservé sa table… 

Lire aussi.Alain Ducasse : un personnage de roman


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles