Alain Passard dévoile comment cuisiner les fleurs de courgettes. Sa recette de beignets, parfaite à l’heure de l’apéro, à l’air incroyablement croustillante.

·1 min de lecture

La courgette est certainement le légume star de l’été. Mais saviez-vous que ces fleur aussi sont délicieuses ? Alain Passard partage une recette de beignets de fleurs de courgettes et de pétales d’oignons qui devrait vous convaincre.

La courgette, il la cuisine des pieds à la tête. Alain Passard, connu pour sa cuisine végétale et minimaliste, fait encore une fois honneur à sa réputation, avec une recette partagée sur son compte Instagram. Le chef du restaurant trois étoiles L’Arpège, a dévoilé sa méthode pour cuisiner les fleurs de courgettes. Souvent délaissées, elles sont pourtant délicieuses et très faciles à préparer. Pour sublimer ce produit, le chef a choisi de le travailler en beignets avec des pétales d’oignons. Résultat ? Une recette savoureuse et croustillante à souhait, parfaite à l’heure de l’apéro.

La recette de beignets de fleurs de courgettes et pétales d’oignons d’Alain Passard :

Ingrédients :

  • Fleurs de courgettes

  • Oignon

  • 150 g de farine de riz

  • 225 g d’eau pétillante glacée

  • Huile de tournesol

  • Fleur de sel ou sauce soja

  • Sel fin

Dans un cul de poule, déposer 150 grammes de farine de riz, une belle pincée de sel fin et 225 g d’eau pétillante glacée.
Mélanger l’ensemble sur glace pilée.
Enrober finement dans la préparation les fleurs de courgettes et l’oignon en pétales.
Les plonger dans une huile de tournesol chauffée à 185 degrés.
Retirer les beignets et les laisser reposer entre 2 feuilles de papier absorbant.
En sortie de bain, ajouter de la fleur de sel ou de la sauce soja.
Servir sur une assiette chaude avec une salade de roquette.

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles