Alain Passard dévoile une recette ultra gourmande de dessert à base de pêches et de brioche

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les choses les plus simples sont souvent les meilleures. Ce dessert à la pêche signée Alain Passard en est la preuve.

Il est connu pour ces plats qui rendent hommage aux légumes et aux fruits. Le chef Alain Passard ne fait pas exception avec ce dessert incroyable autour de la pêche. Sucrée et désaltérante, la pêche est sans aucun doute l’un des fruits d’été les plus appréciés. Et il n’y avait pas de meilleures mains que celle du chef triplement étoilé pour la sublimer. Sur son compte Instagram, il a partagé sa recette de « pêche cœur de dragées aux amandes ». Un dessert incroyablement gourmand et très simple à réaliser. Son secret ? Il remplace le noyau du fruit par une dragée et laisse cuire sa pêche au four avec du cidre et du beurre salé. Comme d’habitude, ses abonnés sont conquis. « Quelle poésie », « Mais quelle recette magnifique !!!! On va essayer !!! », « Sublime », peut-on lire parmi les nombreux commentaires.

La recette de pêche cœur de dragées aux amandes d'Alain Passard :

Ingrédients :

  • Brioche

  • Pêches

  • Dragées

  • Miel de forêt

  • Beurre

  • Beurre salée

  • Cidre

Beurrer un plat de cuisson et espacer des canapés de brioche.
Poser une demi-pêche dénoyautée sur chaque brioche.
Remplacer le noyau par une dragée.
Et parsemer le plat de cuisson de dragées.
Sucrer chaque fruit avec une cuillère à café de miel de forêt.
Copeaux de beurre salé sur chaque dragée et verser 2 bolées de cidre dans le fond du plat.
Cuisson au four à 150 degrés pendant 50 minutes.
Après...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles