• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Albert de Monaco : le prince s’affiche une nouvelle fois aux bras de Sharon Stone

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Toujours privé de la princesse Charlène de Monaco, qui est encore retenue dans son Afrique du Sud natale par un problème médical qui l'empêche de prendre l'avion, le prince Albert de Monaco a été contraint de trouver quelqu'un d'autre pour l'accompagner à l'avant-première du film Mourir peut attendre, organisée mercredi 29 septembre 2021. Finalement, le fils du prince Rainier III et de Grace Kelly a trouvé une accompagnatrice de premier choix en la personne de Sharon Stone. La célèbre actrice hollywoodienne, principalement connue pour son rôle dans Basic Instinct, et le souverain monégasque ont fait une sortie très remarquée sur le tapis rouge, comme l'a rapporté Gala le lendemain.

Le père des jumeaux Jacques et Gabriella a pris la pose avec son accompagnatrice du soir au sein de l'opéra Garnier. Pour rappel, ce n'est pas la première fois que le prince Albert et Sharon Stone s'affichent aux bras l'un de l'autre. L'époux de la princesse Charlène avait déjà choisi la comédienne pour l'accompagner à la 5e édition du Monte-Carlo Gala for Planetary Health le jeudi 23 septembre 2021. Au cours de l'avant-première du film Mourir peut attendre, qui marquera la toute dernière apparition de l'acteur Daniel Craig dans le rôle iconique de l'espion britannique James Bond, le prince Albert et Sharon Stone ont pris la pose auprès du réalisateur du long-métrage, Cary Joji Fukunaga, mais aussi du producteur Christian Moore et de son épouse.

Par ailleurs, le prince Albert n'était pas le seul membre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles