Alcoolisme, violences sexuelles… Les révélations choc de Selma Blair

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans les premiers extraits de ses mémoires, baptisés « Mean Baby », Selma Blair fait de terribles révélations sur son passé.

En octobre 2018, Selma Blair choisissait déjà de briser le silence sur sa vie personnelle en annonçant être atteinte de sclérose en plaques sur sa page Instagram. Une maladie auto-immune du système nerveux dont elle avait été diagnostiquée quelques mois plus tôt. Désormais, c’est sur un autre pan de sa vie privée que la star de « Sexe Intentions » se livre sans tabou dans ses mémoires, « Mean Baby ». Dans ces derniers, elle y révèle notamment avoir commencé à consommer de l’alcool à l’âge de 7 ans. « Je ne sais pas si j’aurais survécu à l’enfance sans l’alcoolisme. C’est pourquoi c’est un tel problème pour beaucoup de gens. C’est un énorme réconfort, un énorme soulagement au début. Peut-être même les premières années pour moi, parce que j’ai commencé très jeune avec ça comme un réconfort, comme un mécanisme », explique-t-elle dans un entretien accordé au magazine « People », dont elle fait la couverture cette semaine.

« Le sentiment de traumatisme était plus grand »

Dans ses mémoires, Selma Blair affirme que sa consommation d’alcool s’est intensifiée durant son adolescence, et plus particulièrement après avoir été victime d’agressions sexuelles : « J'ai été violée, plusieurs fois, parce que j'étais trop ivre pour dire les mots : “S'il vous plaît. Arrêtez.” » Des évènements traumatisants dont l’actrice apprend à guérir au fil des années, notamment avec l’écriture de son...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - Selma Blair a été victime de viol à plusieurs reprises

À lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles