Alerte enlèvement : en 15 ans, combien d’enfants ont été sauvés grâce au dispositif ?

·1 min de lecture

Le plan alerte enlèvement a de nouveau été déclenché, mardi 13 avril 2021, suite au kidnapping de la petite Mia Montemaggi. L’enfant de 8 ans a été enlevée par trois hommes, dans les Vosges, et pourrait se trouver en compagnie de sa mère, dont le profil psychologique inquiète fortement les enquêteurs. Si le dispositif a été levé après seulement trois heures, comme le prévoit le protocole, la fillette n’a pas été retrouvée pour autant. Les 90 gendarmes mobilisés ont déjà recueilli une trentaine de signalements et continuent de faire tout leur possible pour retrouver l’enfant saine et sauve.

Au lendemain de sa disparition, Le Figaro revient sur les fonctionnalités du plan alerte enlèvement, et sur son efficacité au fil des quinze dernières années. Comme le rapportent nos confrères, 25 rapts de mineurs – parfois des fratries – se sont retrouvés au cœur de ce plan exceptionnel depuis son lancement en 2006. C’est Nicole Guedj qui est à l’origine de ce dispositif inédit en France.

Avant cette date, “on collait des photocopies de portraits sur les vitrines des magasins aux alentours. C’était encore la préhistoire, il a fallu changer nos méthodes”, explique l’ancienne avocate, par ailleurs secrétaire d’État chargée des Droits des victimes sous la présidence de Jacques Chirac. Une première alerte est lancée à Angers en 2005, et permet de retrouver une fillette de 6 ans en un temps record. Une convention officielle est alors signée quelques mois plus tard, en février 2006, entre le ministre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite