Alessandra Sublet : cette remarque indélicate de la juge lors de son premier divorce

·1 min de lecture

Voilà plusieurs années qu'Alessandra Sublet et Clément Miserez ont divorcé. Parents de Charlie, née en 2012, et d'Alphonse, né en 2014, les deux ex-époux ont assuré à leur progéniture que leur divorce n'entacherait rien de leur entente. "On leur a expliqué que leur petit monde n'allait pas changer. Il n'y a donc pas eu de drame. Dans une séparation, quand ni l'un ni l'autre ne part avec quelqu'un d'autre, quand il n'y a ni tromperie ni trahison, que chacun gagne sa vie, le divorce a plus de chance de réussir", avait-elle confié à Gala, le 6 août 2020. Mais depuis leur divorce, les deux anciens tourtereaux ont finalement trouvé "le bon équilibre". La clé ? "L'amitié a toujours primé". Côté bambins, l'adaptation s'est faite rapidement. Ils ont "parfaitement intégré la situation" et en profitent même pour embêter leurs parents ! "Pendant le confinement, ils passaient leur temps à se moquer de nous et nous lançaient 'Alors, ça vous fait quoi de vous retrouver à table, avec nous tous les jours?' C'est dire", a-t-elle raconté.

Ce divorce n'était pas le premier vécu par Alessandra Sublet. L'animatrice télé s'était mariée en 2008 avant de divorcer un an plus tard. Une époque où elle était déjà bien connue du grand public. Elle présentait L'amour est dans le pré sur M6, avant que Karine Le Marchand ne lui succède dès la cinquième saison. Dans son dernier livre J'emmerde Cendrillon !, à paraître le 27 mai 2021, Alessandra Sublet explique les remarques essuyées lors de ce premier divorce. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles