Alexandra Lamy fête ses 50 ans : comment vit-elle cette étape ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

“Je n’ai plus peur d’afficher mes engagements.” Comme elle l’a confié à nos confrères de Télé 7 Jours, dans le magazine en kiosque lundi 21 juin 2021, Alexandra Lamy a décidé de ne plus se taire, et de porter ses convictions à l’écran. Très concernée par la question des violences faites aux femmes et aux enfants – elle avait d’ailleurs dénoncé la loi sur le consentement via son compte Instagram, à l’instar de Flavie Flament, Faustine Bollaert ou encore Sylvie Tellier – la comédienne ne craint plus “de froisser des sensibilités”. C’est pourquoi elle a accepté de passer derrière la caméra pour la première fois, pour la réalisation du film Touchées, adaptation de la bande dessinée éponyme de Quentin Zuttion. Une fiction sur le thème des violences conjugales et sexuelles, dont le tournage commence à peine, et qui sera proposée sur TF1. Au casting, l’on retrouvera notamment Mélanie Doutey, Andréa Bescond, Claudia Tagbo… ou encore Chloé Jouannet, sa fille de 23 ans.

Pour Alexandra Lamy, cette volonté d’“assumer” ses engagements s’est “sans doute” développée avec “la maturité”. L’occasion pour Télé 7 Jours de lui rappeler qu’elle fêtera, le 14 octobre, son cinquantième anniversaire. “Est-ce que ce ne serait pas déplacé, à notre époque, de vous demander comment vous le vivez, alors que l’on ne poserait pas forcément la question à un homme ?”, se sont interrogés nos confrères. Loin d’être froissée, l’ex-épouse de Jean Dujardin a répondu : “Je comprends, mais cela ne me pose pas de problème. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles