Alexia Laroche-Joubert sur Miss France : «On était trop dans un défilé Victoria’s Secret et de mannequins, je ne veux plus cela ! »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A peine nommée et déjà au travail ! Alexia Laroche-Joubert ne compte pas attendre pour imprimer sa marque dans l’élection Miss France. La productrice de télévision, qui devra travailler main dans la main avec Sylvie Tellier, la directrice générale de la Société Miss France, s’est confiée dans Le Parisien/Aujourd’hui en France sur les changements qu’elle compte apporter pour moderniser la marque – outre la création annoncée cette semaine d’une société Miss France réunissant aussi bien le comité que la production télé de l’élection.

« Dans les émissions que j’ai produites, il y a un point commun : j’aime travailler avec des anonymes, qu’ils s’emparent de la télévision et qu’ainsi il y ait un effet d’ascenseur social. C’est la même histoire avec Loft Story, la Star Academy ou Koh-Lanta. Miss France peut transformer les participantes en cheffes d’entreprise, en influenceuses, des personnes qui comptent dans la société civile et véhiculent l’image de femmes modernes qui s’assument, gagnent leur vie », souligne de prime abord Alexia Laroche-Joubert en clamant que l’élection est féministe. Interrogée justement sur les critiques de certaines associations féministes, elle réplique : «

Cela me rend dingue. Il faudrait couvrir des femmes qui choisissent de défiler ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles