Alice Detollenaere : tout juste maman, elle a déjà retrouvé sa ligne de top model

·1 min de lecture

Lundi 16 août, Alice Detollenaere partageait de nouvelles photos d'elle et son fils Marius, lors de leurs vacances au soleil. Si les internautes ont fondu devant le nouveau-né, ils ont également été impressionnés par la ligne la belle mannequin.

Les kilos de grossesse se sont envolés. Lundi 16 août, sur Instagram, Alice Detollenaere partageait une nouvelle série de clichés d'elle et son fils. Né le 1er juin dernier, le petit Marius fait le bonheur de sa maman et de son papa, Camille Lacourt.

Sur les photos, Alice Detollenaere pose avec son fils dans les bras, en maillot de bain - un petit bikini rose, à volants. La légende de la photo indique où la petite famille passe ses vacances : « Marius à Marseille ». Rapidement, ses abonnés ont fondu pour le nourrisson : « Il est trop mignon Marius », ou encore « Magnifique trésor », peut-on lire en commentaires.

Mais malgré ce joli bébé, c'est plutôt le corps (de rêve) d'Alice Detollenaere qui a fait sensation. Seulement 2 mois après la fin de sa grossesse, la jeune mannequin a retrouvé sa ligne ! Exit les 23 kilos pris pendant les 9 derniers mois. « Alice, donne moi ton secret », « Corps sublime », ou encore « Magnifique ! Pas de mots... Cela m'émeut à chaque fois », decouvre-t-on sous la publication.

Une difficile acceptation de soi

Si Alice Detollenaere semble heureuse et reconnaissante d'avoir donné la vie, la jeune femme n'a pas toujours très bien vecu sa grossesse. Sur les réseaux, elle abordait sa prise de poids entre humour et déception. Malgré cette nouvelle épreuve - victime d'un cancer du sein en 2020, Alice Detollenaere a été poussée à remettre les principes de la féminité en question -...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles