Alimentation: savoir déchiffrer les étiquettes

·1 min de lecture

Nom et origine du produit, liste des ingrédients, valeurs nutritionnelles… Les produits alimentaires préemballés doivent respecter un étiquetage obligatoire. Ces informations ne sont pas toujours faciles à décrypter pour le consommateur. D’autres mentions – allégations santé ou nutritionnelles… sont, elles, à la discrétion du fabricant, et ont parfois tendance à nous rouler dans la farine. Apprenons à bien les lire !

« 0 % de matières grasses », « Allégé en sucres », « Riche en calcium »… ces mentions, que l’on appelle « allégations nutritionnelles », sont réglementées par la Commission européenne depuis 2006. Elles sont rarement fausses, sauf en cas de fraude caractérisée. Néanmoins, la plupart du temps, il est difficile de savoir ce qu’elles recouvrent vraiment. « Sans sucre » ou « sans matières grasses » signifie que le produit contient moins de 0,5 g de sucres ou de lipides pour 100 g. C’est précis. À savoir. Si la mention « sans sucre ajouté » signifie que le producteur n’a pas ajouté de sucre lors de la fabrication, le produit, comme une compote ou un jus de fruits, peut toutefois en contenir naturellement, et même beaucoup.

Crème fraîche ou compote « allégée », une indication rassurante ? Pas sûr. En fait, cette mention indique que le produit contient 30 % de matières grasses (ou de sucre) en moins que la moyenne des produits de même gamme. Un allègement très relatif, donc. « En cas de contrôle, le fabricant doit être en mesure de prouver qu’il a fait les calculs requis, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles