Les aliments en France coûtent 15% de plus que la moyenne européenne

·2 min de lecture

Pour de nombreux Français, les prix des aliments sont tellement à la hausse que ceux-ci préfèrent faire leurs courses dans les pays voisins. L’écart de prix est avéré comme le prouve une étude réalisée par 60 millions de consommateurs. Version Femina vous explique tout dans cet article !

Ce n’est pas qu’un simple ressenti. Les prix des aliments ont nettement augmenté rapporte une étude faite par 60 millions de consommateurs à partir de statistiques émises par Eurostat. Le résultat ? Le coût des denrées alimentaires en France est 15% au-dessus de la moyenne européenne. Même si le Danemark, le Luxembourg et l’Autriche sont à des niveaux encore plus hauts, la France est nettement au-dessus de ses proches voisins.

Certains Français décident d’aller faire leurs courses en Espagne. Il y a quelques fois plusieurs euros d’écart entre les deux pays comme le kilo de pomme golden qui est vendu 1,75 euros chez les Espagnols contre 2,59 euros dans l’Hexagone. Pour un père de famille interrogé par nos confrères de BFMTV, “ça vaut le coup.” Un caddie de 200 euros en Espagne lui aurait coûté 260 euros en France. Puis il poursuit en disant “ça nous paye largement l’essence… qui est moins chère ici, en plus.”

Quand on observe les prix de la viande, on remarque la différence. Elle est à près de 30% plus chère en France que chez nos voisins. Les fruits et les légumes sont également plus chers de 27%. Une différence qui proviendrait du coût de la main d’œuvre et des taxes, qui se couplent à la plus petite dimension des exploitations. Toutefois, les prix français seraient plus compétitifs comparés à d’autres pays européens. Voilà un petit motif de consolation.

À découvrir :

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles