Voici les aliments qu'il ne faut pas consommer si vous souffrez d'hypertension !

·1 min de lecture

L’hypertension touche plus de 15 millions de personnes en France. C’est une pathologie cardiovasculaire qui parfois est héréditaire, mais qui peut être contrôlée. Seulement, elle peut subvenir à cause d’une mauvaise alimentation au quotidien. Version Femina vous explique tout dans cet article !

Il y a des aliments trop riches ou trop salés qui peuvent accentuer l’hypertension chez certaines personnes. Vous en faites partie ? C’est le moment d’arrêter de consommer ces produits qui peuvent affaiblir votre santé.

  • Le sel : Utiliser trop de sel dans son alimentation est une des causes les plus courantes de l’hypertension. Il vous suffit juste de réduire sa consommation pour rétablir votre santé.

  • Le jus de pamplemousse : Il peut être un frein (comme une barrière) si vous prenez des médicaments contre l’hypertension. C’est une boisson qui est donc à proscrire.

  • La moutarde : En particulier si elle est industrielle, elle est remplie de sel et pas bonne du tout pour lutter contre la tension qui monte.

  • Les bouillons de cubes : Très salés, ces petits bouillons magiques qui donnent du goût à nos plats ne sont pas recommandés pour les personnes qui souffrent d’hypertension.

  • Le fromage : Pareil que pour les bouillons de cubes, le fromage regorge de quantité salée. Votre tension montera en flèche si vous en consommez trop.

  • La charcuterie : Idem que pour le fromage, la charcuterie est très grasse et très salée. À proscrire si vous souhaitez protéger votre santé.

  • Les plats préparés : Pour assurer leur conservation, les plats préparés sont bourrés de sel. Il vaut mieux éviter d’en manger pour que votre tension ne s’élève pas de trop.

  • Le pain...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles