Les aliments ultra-transformés augmentent le risque de dépression

© nkbimages/iStock

Selon une nouvelle étude, les adultes qui consomment régulièrement des aliments ultra-transformés ont plus de risque de présenter des troubles de dépression légère et d’anxiété.

Vous êtes friand.e de boissons sucrées, de bonbons ou encore de nouilles instantanées ? Attention à ce que ces produits ultra-transformés n’influent sur votre humeur et sur votre santé mentale.

C’est en tout cas la mise en garde faite par des chercheurs du Schmidt College of Medicine de la Florida Atlantic University. Dans une étude publiée dans la revue « Public Health Nutrition », ils montrent que les personnes qui consommaient ce type d’aliments présentaient, par rapport à ceux qui n’en mangeaient pas, des symptômes de santé mentale négatifs comme la dépression légère et l’anxiété. Elles sont aussi plus enclines à passer de « mauvaises journées ».

Lire aussi >> Sodas : voici pourquoi les boissons gazeuses sucrées seraient néfastes pour la mémoire

Un facteur de dépression et d’anxiété

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont mesuré le nombre de jours de dépression légère et d’anxiété chez 10 359 adultes, et ont confronté ces résultats à leur alimentation. Le résultat est sans appel. « Les données de cette étude ajoutent des informations importantes et pertinentes à un ensemble croissant de preuves concernant les effets néfastes de la consommation d'aliments ultra-transformés sur les symptômes de santé mentale », souligne le Pr Charles H. Hennekens, co-auteur de l’étude.

Ces résultats sont d’autant plus inquiétants qu’aux États-Unis, « plus de 70 % des aliments emballés sont classés...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi