Alizée et Grégoire Lyonnet : les adorables clichés de leurs vacances romantiques

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 21 juillet 2021, Alizée révélait l'autre grande passion de son mari, Grégoire Lyonnet, juste après la danse : le golf. Un sport exigeant qu'il pratique avec brio puisqu'il participe même à des compétitions. La chanteuse, qu'il a rencontrée sur le plateau de Danse avec les stars, l'a encouragé avec ferveur sur son compte Instagram. Postant une série de photographies le montrant en pleine concentration sur le green, elle a écrit en légende : "Partir accompagner son mari à une compétition de golf et repartir avec le trophée ! So proud of him". Ce jour-là, Grégoire Lyonnet a prouvé qu'il avait plus d'un tour dans son sac. Pourtant, quelques jours plus tôt, le danseur de haut niveau avait annoncé une mauvaise nouvelle. Il avait contracté le coronavirus. "Certains d’entre vous le savent déjà Grégoire a été testé positif ce mercredi… le variant anglais… malgré le respect des gestes barrières, une proximité la plus limitée possible avec les élèves et le port du masque pendant les cours de danse, il a été contaminé. Il est fatigué mais ça va de mieux en mieux. Il est isolé de ses proches pendant 10 jours … Restez vigilant car ce fichu Covid continue de nous pourrir la vie. Merci aux parents pour leurs nombreux messages de soutien. Prenez soin de vous. A très bientôt en pleine forme”, avait écrit Alizée sur son compte Instagram le 4 juin 2021.

Alors qu'une nouvelle saison de Danse avec les stars s'apprête à voir le jour sur TF1, Grégoire Lyonnet continue à tester son niveau sur les greens. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles