Allbirds : comment la marque révolutionne le marché de la basket responsable

Capucine Tissot
·1 min de lecture

Lancée en 2016 à San Francisco, cette marque néo-zélandaise transforme l’industrie de la sneaker avec une esthétique classique et un engagement profond. Focus sur une entreprise exemplaire.

Un bon entrepreneur est celui qui développe un concept qui manque à son propre quotidien. Car si cela comble un vide dans sa vie, il y a de fortes chances qu’il en soit de même pour d’autres. Ce n’est pas Tim Brown, co-fondateur et co-CEO d’Allbirds, qui dira le contraire. Ancien footballeur professionnel, représentant notamment l’équipe nationale de Nouvelle-Zélande entre 2004 et 2012, c’est au cours de sa carrière de sportif de haut niveau qu’il commence à s’intéresser sérieusement à l’écologie. Sponsorisé par un célèbre équipementier, il réalise que les tenues et chaussures fournis par la marque sont fabriqués à partir de matériaux synthétiques extrêmement polluants. Simultanément, il se lasse des logos voyants et couleurs extravagantes griffés sur son uniforme de terrain. « J’avais un besoin de simplicité, aussi bien sur le plan stylistique que matériel », se souvient-il. Il commence alors à fabriquer des chaussures en laine au design simple, qu’il vend tout simplement à ses coéquipiers. Alors qu’il se rapproche de la retraite, l’idée de créer une marque de sneakers responsables germe dans son esprit. Sur les conseils d’un professeur en école de commerce, il lance sa première campagne Kickstarter pour financer son concept. En quatre jours à peine, il reçoit 1000 commandes.

Basket responsable : du rêve à la réalité

Parmi les participants à cette campagne, Joey Zwilinger, ingénieur et expert en...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi