Allemagne: face à la hausse du prix du gaz, les vendeurs de charbon sont pris d'assaut

Avec la guerre en Ukraine, le prix du gaz a explosé en Allemagne, alors que la moitié des ménages se chauffent avec ce combustible. Inquiets, les Allemands se ruent chez les vendeurs de charbon.

Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux

Sous un vaste hangar d’une zone industrielle du sud de la capitale, Frithjof Engelke met en route sa machine de remplissage, au pied d’un vaste tas de charbon noir. À 46 ans, le patron de cette entreprise familiale fondée par son grand-père a connu un été difficile, pour la première fois de sa carrière. Depuis l’invasion de l’Ukraine et l’explosion du prix du gaz, les Allemands qui le peuvent cherchent à constituer des stocks de charbon, pour se chauffer pendant l’hiver.

« Pour les livraisons, il faudra maintenant attendre fin octobre, explique Frithjof Engelke. Nous sommes fin août, et on a des délais de livraison allant de 8 à 10 semaines. Pour le charbon, c’est tout à fait inhabituel en cette saison. Normalement, nous n'avons pas de clients qui commandent longtemps à l’avance des combustibles solides comme le charbon. Mais cette année, rien n’est comme d’habitude ! »

À Berlin, 5 000 à 6 000 logements non rénovés depuis la guerre se chauffent encore au charbon, sur un parc d’1,9 million d’appartements. Ce qui est nouveau cette année, c’est l’intérêt porté à la houille par ces innombrables Berlinois équipés d’une chaudière à gaz, mais disposant encore d’un poêle à charbon décoratif.


Lire la suite sur RFI