Aller au travail à vélo : notre guide pratique pour se lancer

Et si l'on profitait du trajet entre son domicile et son bureau pour entretenir sa forme en pédalant ? Tous les conseils pour se lancer sans risques et conserver cette bonne habitude d'aller au travail à vélo.

Vous pensez que vous habitez trop loin de votre travail pour y aller à bicyclette ? Plus d'excuse quand vous apprendrez que l'on considère qu'un adulte sans problème de santé peut facilement parcourir un trajet de 3 à 7 kilomètres pour rejoindre à vélo son bureau tous les jours (et en revenir !). Et les convertis, surnommés les « vélotafeurs », sont globalement très enthousiastes : « Ça vide la tête », « Je vois la nature changer au fil des saisons », « C'est le seul moment de la journée où je suis dehors »…

Quotidien, le « vélotaf » constitue un moyen, sans rogner sur son agenda, d'avoir une activité physique régulière. Autrement dit, cela permet d'entretenir ses muscles (surtout ses jambes et ses abdominaux), ses fonctions cardiorespiratoires, ses articulations et sa circulation sanguine. Mais ce n'est pas tout ! Une récente étude menée sur 380 000 Ecossais par des chercheurs de l'université d'Edimbourg démontre que la pratique du vélo pour aller « bosser » permet de réduire de 15 % les risques de dépression et de prise d'anxiolytiques. Cerise sur le gâteau : en évitant la voiture et même les transports en commun, on décarbone ses déplacements. Alors, on s'y met ?

À découvrir également : Quels muscles le vélo fait-il vraiment travailler ? Les conseils de deux triathlètes pour mieux les cibler

L'appli à télécharger

Elle s'appelle Geovelo, c'est un peu le Waze de la bicyclette. Une fois l'adresse de...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi