Allergie alimentaire : définition, liste, symptômes, tests, aliments à risques

L’allergie alimentaire correspond à une réaction anormale du système immunitaire à la suite de l’ingestion d’un aliment qu’il va considérer comme un intrus. En France, les cas d’allergies alimentaires connaissent une forte augmentation, en partie à cause de la consommation grandissante de produits ultra-transformés contenant de nombreux additifs. Comment reconnaître une allergie alimentaire ? Comment la prendre en charge ?

L’allergie se définit comme un dysfonctionnement du système immunitaire : il reconnaît comme étrangère une substance qui ne l’est normalement pas. Dans le langage médical, on parle d’allergène. Dans le cadre de l’allergie alimentaire, l’allergène est un aliment. La réaction immunitaire anormale se produit donc à la suite de l’ingestion d’un allergène. L’organisme produit alors des anticorps spécialisés, dont l’objectif sera de détruire l’aliment considéré comme un corps étranger potentiellement dangereux. Selon l’Inserm, les allergies alimentaires seraient actuellement en pleine recrudescence, et afficheraient une prévalence de 2 % chez l’adulte et 5 % chez les enfants. L’allergie alimentaire se déclare en deux phases bien distinctes :

Il est important de bien différencier l’allergie de l’intolérance alimentaire. L’intolérance alimentaire ne résulte pas d’une réaction anarchique du système immunitaire, mais bien d’une incapacité physiologique de l’organisme à métaboliser l’un des composants contenus dans un aliment : lactose, fructose, gluten…

En général, les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles