Allergie aux pollens de graminées : quels sont les différents traitements ?

Les graminées, c'est quoi exactement ?

Les graminées (que l'on appelle aussi " poacées "), c'est une famille végétale qui contient plus de 12 000 espèces de plantes. Ultra-répandues, les graminées recouvriraient plus de 20 % des terres émergées sur la planète, y compris en Antarctique.

" Toutes les graminées ne sont pas responsables d'allergies, précise le Dr. Sophie Silcret-Grieu, médecin allergologue. Ainsi, les graminées céréalières (comme le blé) ne sont pas coupables : les allergies sont plutôt liées aux graminées fourragères. "

Les graminées fourragères, quelles sont-elles ? Dans la (grande) famille des graminées fourragères, on retrouve nos mauvaises herbes du jardin (par exemple : le chiendent), mais aussi la pelouse, le papyrus, les herbes de la pampa, la canne de Provence... " Ce sont des plantes anémophiles, c'est-à-dire que leurs pollens sont transportés par le vent, explique le Dr. Silcret-Grieu. Très légers et très petits, ces pollens pénètrent dans les voies respiratoires. "

C'est là que, chez certaines personnes, l'allergie aux pollens de graminées se met en place : " une allergie correspond à un excès de zèle du système immunitaire, développe la spécialiste. En cas d'allergie aux pollens de graminées, il y a une réaction de défense de l'organisme (qui n'a pas lieu d'être) qui se dirige contre les pollens ".

Allergie aux pollens de graminées : quels symptômes ?

À savoir : une allergie – aux pollens de graminées, aux poils de chats, aux acariens... - fonctionne toujours en deux temps. Primo, lors du premier contact avec l'allergène, le système immunitaire reconnaît (à tort) ce dernier comme potentiellement dangereux et commence à fabriquer des anticorps spécifiques. " Cette phase de sensibilisation est dite " muette " car elle n'entraîne aucun symptôme : on pourrait dire que le système immunitaire " se prépare à la guerre "... " explique le Dr. Silcret-Grieu.

Ensuite, chaque contact avec l'allergène peut entraîner une réaction allergique avec des symptômes

(...) Cliquez ici pour voir la suite