Allergies : 9 solutions naturelles et efficaces pour se soulager

50 % de la population mondiale souffrira d’une ou plusieurs allergies en 2050, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé. Acariens, pollens d’arbres et de graminées : voici les 3 allergies respiratoires les plus répandues en France. Lorsque l’organisme dresse ses défenses contre des éléments a priori inoffensifs, c’est l’allergie. Et les allergiques aux pollens le savent : le printemps est une saison critique. "Entre février et mai se tient la saison de pollinisation des arbres - bouleaux, cyprès et autres noisetiers, développe le Dr. Sophie Silcret-Grieu, allergologue. Les pollens d’arbres se retrouvent en suspension dans l’air, ce qui entraîne des manifestations ORL, cutanées et oculaires chez les personnes allergiques, dont le fameux rhume des foins". Est- ce pour autant une fatalité ? Pas forcément : voici une “ trousse à pharmacie ” naturelle dans laquelle piocher pour traverser plus sereinement le printemps...

Contre les yeux qui pleurent : l’hydrolat apaisant

Les hydrolats sont utilisés depuis le Moyen-Âge pour apaiser les yeux irrités : le bleuet était alors réservé aux yeux bleus et la camomille aux yeux bruns. Aujourd’hui, on sait identiques les propriétés anti-inflammatoires de l’eau de bleuet et de camomille – à chacun de faire son choix, sans contre-indications...

En pratique : Dans un faitout, mettez un litre d’eau, 2 poignées de fleurs (bleuet ou camomille), et un récipient suffisamment haut pour recueillir la vapeur d’eau qui donnera l’eau florale. Fermer le faitout avec le couvercle retourné ou une assiette creuse. Puis déposez dessus un pain de glace. Faites chauffer à feu doux pendant 20 minutes. L’eau florale peut être conservée au frais pendant 3 mois.

Comment l’utiliser ? Dès les premiers symptômes, imbiber une compresse stérile d’eau de bleuet et posez-la sur les yeux pendant 5-10 minutes. Astuce : l’effet est encore plus rapide si la compresse a été laissée quelques minutes au congélateur.

Les yeux qui grattent : un baume calmant

Ne vous fiez pas

(...) Cliquez ici pour voir la suite