"Allergique à la gravité", Lyndsi, 28 ans, doit passer 23 heures par jour au lit

Lyndsi Johnson, originaire de l’État du Maine (États-Unis) souffre d'une maladie rare, le syndrome de tachycardie orthostatique posturale (STOP). Âgée de 28 ans, elle doit rester dans son lit jusqu’à 23 heures par jour et ne peut pas rester debout plus de dix minutes, sous peine de perdre connaissance. Elle ne se lève donc plus que pour manger ou se doucher.

Tout commence en 2015, lorsque la jeune femme commence à ressentir de fortes douleurs dans le bas du ventre et dans le dos, qui l'obligent à quitter son poste dans la marine. Au fil des années, sa santé se détériore : elle vomit et s'évanouit plusieurs fois par jour, des symptômes que plusieurs spécialistes ont d'abord mis sur le compte de l'anxiété et du stress causés par l'armée.

"Je suis allergique à la gravité."

"Je vomissais tellement que mon cœur commençait à être très fatigué, donc je me retrouvais souvent à l’hôpital sous surveillance cardiaque, se souvient-elle sur son compte Instagram. Puis, finalement, un cardiologue a fini par mettre le doigt sur ce que j’avais, j'étais en quelque sorte allergique à la gravité". Le diagnostic tombe ainsi : Lyndsi est atteinte du STOP.

Lire la suite