Allergologue : dans quels cas faut-il consulter ce spécialiste ?

Qu'est-ce qu'un médecin allergologue ?

Première info : depuis 2016, l'allergologie est une véritable spécialité médicale reconnue par l'État. " Les allergologues sont avant tout des médecins qui ont fait 3 ans d'études supplémentaires pour obtenir une spécialisation en allergologie " développe le Dr. Sophie Silcret-Grieu, médecin allergologue.

L'allergologie est une spécialité médicale particulière : " contrairement aux cardiologues ou aux pneumologues, les médecins allergologues ne sont pas spécialistes d'un organe mais des maladies allergiques – l'asthme, la rhinite, l'eczéma, le choc anaphylactique... Il faut savoir que ces pathologies peuvent concerner les voies respiratoires, mais aussi le tube digestif ou encore la peau. "

Médecin allergologue, quelques infos pratiques à connaître :

Il est possible de prendre rendez-vous soi-même chez un médecin allergologue mais l'idéal reste de passer par son médecin traitant dans le cadre du parcours de soins coordonnés, Les médecins allergologues ont un syndicat (le Syndicat Français des Allergologues – SYFAL) sur le site duquel on peut trouver un professionnel près de chez soi – dans la rubrique " annuaire ", Les médecins allergologues exercent à l'hôpital ou en cabinet, ou les deux. La consultation et les divers examens sont remboursés par la Sécurité Sociale en fonction du statut de conventionnement du spécialiste (conventionné secteur 1, secteur 2...). Allergologue : quel est son rôle, exactement ?

À quoi sert le médecin allergologue ? Le rôle du médecin allergologue est triple : d'abord, identifier que la maladie est bien d'origine allergique (" par exemple, quand la personne est toujours enrhumée, il faut s'assurer que c'est une allergie et pas un problème ORL " développe le Dr. Silcret-Grieu) ; ensuite, identifier le/les allergène(s) responsables de la réaction allergique (les pollens d'arbres, les poils de chats, les acariens, les moisissures, les noix...) ; enfin, proposer un traitement anti-allergique adapté au patient.

(...) Cliquez ici pour voir la suite