Allez-vous de nouveau adopter cet accessoire bling-bling des années 2000 ?

Après Hailey Bieber, c’est au tour d’Iris Law de succomber à cette tendance vestige du passé. Un accessoire qui nous replonge dans nos vieux souvenirs.C’était l’accessoire bling-bling de notre enfance. Le bijou dentaire (également appelé « diam’s ») faisait, dans les années 2000, rêver toutes les ados. Si certaines réussissaient à obtenir la validation de leurs parents, d’autres - dont l’auteure de ces lignes - devaient agir en cachette. Les toilettes du collège ou encore la chambre d’une amie devenaient alors un véritable cabinet dentaire. Munies d’une colle, nous étions nombreuses à se penser experte lors de la pose. Un phénomène qui n’a pas vraiment fait sourire les dentistes. Car aussi stylé que cela puisse être, le bijou dentaire peut avoir de véritables conséquences. Une colle de mauvaise qualité, un temps de pose trop long ou encore un bijou abîmé peut endommager l’émail de la dent mais également l’intérieur des lèvres. Par chance, nos diam’s ont très vite été remplacés par de véritables appareils dentaires.À lire également : Qu’est-ce que le look Y2K, cette tendance make-up vintage qui fait le buzz sur Internet ?Le retour du bijou dentaire On aurait dû s’y attendre. Depuis plusieurs mois, la jeune génération tente de réhabiliter toutes les tendances des années 2000. La raie en zig-zag, la mèche sur le côté, le fard à paupière bleu… Le retour du bijou dentaire était donc plus que prévisible. Pourtant, impossible de cacher notre surprise (et notre nostalgie) lors de la dernière photo postée sur le compte Instagram d’Iris Law. Avec son sourire bling-bling, la fille de Jude Law vient de confirmer la tendance. Et après quelques recherches, force est de constater que le mannequin n’est pas un cas isolé. Dua Lipa, Hailey Bieber ou encore Adwao Aboah ont également succombé au bijou dentaire. De quoi nous donner envie de le réhabiliter, mais cette fois-ci sans validation des parents et surtout dans un institut spécialisé.