Allison Mack ("Smallville") condamnée pour son rôle dans une secte sexuelle

·1 min de lecture

Le verdict est tombé. Allison Mack, qui s'est fait connaître dans les années 2000 grâce à son rôle dans la série Smallville, était soupçonnée d'être la numéro 2 de la secte DOS, et d'avoir joué un rôle clef dans le recrutement de jeunes femmes afin de les transformer en esclaves sexuelles pour le gourou, Keith Raniere. La comédienne qui incarnait Chloe Sullivan, la meilleure amie de Clark Kent, aurait utilisé sa célébrité pour arriver à ses fins... Arrêtée par le FBI en 2018, elle avait par la suite été placée en détention à domicile, chez ses parents. Un an plus tard, en 2019, elle s'était décidée à plaider coupable face aux accusations d’extorsion et d’association de malfaiteurs qui la visaient : "Je suis arrivée à la conclusion que je dois prends mes responsabilités quant à mes actions et c'est pour cela que je plaide coupable aujourd'hui. Je vraiment désolée pour les victimes", avait-elle fait savoir à la barre, comme le rapportait le magazine People en avril 2019. Un mea culpa qui n'aura toutefois pas suffi.

Mercredi 30 juin 2021, la comédienne, qui risquait entre 14 et 17 ans et demi d'emprisonnement, a finalement été condamnée à trois ans de prison et 20.000 dollars d'amende (soit 16.862 euros) par le juge Nicholas Garaufis. Ce dernier a tenu compte des "efforts" d'Allison Mack, comme le rapporte la CNN mercredi 30 juin 2021. L'actrice avait en effet accepté d'aider l'équipe du procureur fédéral de Brooklyn à démanteler cette organisation pyramidale en dévoilant des informations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles