Allocation de portefeuille : privilégier les actions de qualité

·2 min de lecture
Getty Images

Comment adapter sa répartition de titres dans un contexte plus inflationniste ? L’avis de trois experts.

« Augmenter le poids des actions »

Alexandre Hezez, stratégiste chez Richelieu Gestion

 « Notre scénario central est celui d’un pic d’inflation transitoire, qui devrait se résorber en fin d’année prochaine. Le sujet clé porte sur la réponse des banques centrales à cette situation, en particulier de la Réserve fédérale aux États-Unis. Le danger est qu’elle veuille casser l’inflation en augmentant ses taux d’intérêt de façon brutale, ce qui serait mal perçu par les marchés financiers. On peut toutefois espérer qu’elle se satisfasse d’une inflation autour de 2 à 3 %, en limitant la remontée des taux à des niveaux inférieurs à ceux d’avant la crise. Dans un contexte plus inflationniste, l’enjeu est de battre l’inflation, ce que seules les actions sont en mesure d’accomplir. D’où la nécessité d’augmenter leur poids moyen dans les allocations pendant la durée recommandée du placement. Les matières premières et les valeurs associées devraient tirer leur épingle du jeu. En particulier, le secteur de l’énergie devrait profiter d’un pétrole structurellement cher : la demande va rester soutenue, les pays producteurs n’ont aucun intérêt à augmenter leur production, et la transition écologique a besoin d’un prix du baril élevé pour inciter les agents économiques à agir. Tous secteurs confondus, les actions de sociétés capables de transférer l’augmentation de leurs coûts au consommateur final ou d’enregistrer d’importants gains de productivité sont à privilégier. » 

« Prudence sur les valeurs technologiques »

Vincent Mortier, directeur adjoint des gestions d’Amundi

 « L’inflation va s’installer pour un certain temps, pendant au moins deux ou trois ans, ce qui nécessite d’adapter la composition de son portefeuille en conséquence.(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles