Alpha Wann ressuscite l'essence de la mixtape avec “don dada mixtape vol1”

Théo Dubreuil
·1 min de lecture
Alpha Wann - apdl (capture d'écran YouTube)
Alpha Wann - apdl (capture d'écran YouTube)

“Rap fr, je vais pas l'rater, il est trop à la traîne / Faut plus que l'aprèm pour me rattraper.” L’espace d’une phrase distillée en conclusion de mitsubishi, morceau d’ouverture de la première mixtape estampillée du nom de son label Don Dada, l’ancien membre de 1995 rappelle à qui veut l’entendre le nouveau statut dont il jouit depuis la sortie de son acclamé premier album, Une Main Lave L’Autre. Ayant atteint la plénitude de son talent et de sa technique depuis l’ep Alph Lauren 3 paru en 2018, Alpha Wann n’en finit plus d’impressionner. A tel point que l’avalanche d’assonances et d’allitérations, de références et de métriques précises héritées de la fine fleur du rap français et américain, laquelle tournerait à la démonstration de force et de marathon chez 99% de ses contemporains, prend, chez Philly Flingo, l’aisance d’un footing dominical.

A l’écoute de cette don dada mixtape vol1, attendue de pied ferme depuis l’avènement d’UMLA, les MCs continueront, pour l’heure, de tirer la langue et de cavaler loin derrière le rappeur parisien. A la différence près qu’ayant accumulé plus de confiance qu’il n’en faut, Alpha Wann s’affiche à présent aux côtés de certains des rappeurs les plus techniques de France. Car, à l’instar de Saitama, héros de One Punch Man, après dix ans d’entraînement, Philly Flingo cherche désorma

Lire la suite sur lesinrocks.com