Alyssa Milano se confie sur les souvenirs douloureux de son accouchement : "Cela me rappelait beaucoup le fait d'avoir été agressée sexuellement"…

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alyssa Milano était l’invitée du podcast « Me Becoming Mom » du média People. L’actrice de Charmed se confiait sur les souvenirs douloureux que son premier accouchement a fait remonter à la surface…

Alyssa Milano était l’invitée du podcast Me Becoming Mom du magazine américain People. L’actrice s’est confiée sur son premier accouchement et ce que cette expérience a réveillé en elle. Donner naissance, il y a maintenant 10 ans, à son premier enfant, Milo Thomas, a été un véritable chamboulement pour celle qui interprétait Phoebe dans la série Charmed. En effet, elle avouait avoir vécu son accouchement comme une intrusion dans son intimité et pas des moindres puisqu’elle confiait que cet événement avait fait remonter en elle des flashbacks d’agression sexuelle… Elle expliquait « Je me souviens qu’à un moment donné [pendant l’accouchement], je n’appréciais vraiment pas le fait que beaucoup de gens aient accès à mon vagin ».

« Cela a réveillé tous ces souvenirs que je pensais avoir réglés »

Alyssa Milano se rappelait avoir tenter de comprendre ce sentiment et poursuivait « Je me suis dit : ‘Pourquoi… je n’aime pas ça ? Pourquoi est-ce que ça me semble si familier ? Je n’ai jamais eu de bébé auparavant. Pourquoi ce sentiment invasif me semble-t-il si familier ?’ Ce n’est qu’un moment furtif, un point dans le temps, mais je ne l’ai pas oublié ». Elle dévoilait par la suite avoir souffert d’anxiété et de dépression post-partum. Alyssa Milano confiait avoir suivi une thérapie après la naissance de son Milo et s’être « souvenue de ce moment où [elle a] eu l’impression...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles