Alzheimer : 9 bonnes habitudes à adopter (sans tarder) pour prévenir la maladie

·1 min de lecture

Environ 900 000 personnes en France souffrent de la maladie d'Alzheimer, et plus de 57 millions en souffrent dans le monde. Mais d'ici 2050, ce nombre devrait être multiplié par trois et grimper à 153 millions de personnes dans le monde, selon une étude qui vient d'être publiée dans The Lancet public health, et qui rejoint les estimations annoncées de l'Organisation mondiale de la santé.

Si cette augmentation du nombre de cas est en partie due au vieillissement de la population et à la croissance démographique, elle est également provoquée par trois facteurs sur lesquels il est possible de jouer : le tabagisme, l'obésité et le diabète. "Il y avait plus de femmes atteintes de démence que d'hommes atteints de démence dans le monde en 2019 et nous nous attendons à ce que cette tendance se poursuive jusqu'en 2050. Bien que la différence entre les sexes puisse s'expliquer en partie par une espérance de vie plus élevée chez les femmes que chez les hommes, des preuves antérieures suggèrent également des différences potentielles entre les sexes dans les mécanismes biologiques qui sous-tendent la maladie d'Alzheimer" soulignent les auteurs dont la vaste étude a été financée par la fondation Bill et Mélinda Gates.

Les troubles cardiovasculaires augmentent le risque de développer la maladie

La maladie d’Alzheimer correspond à une lente dégénérescence des neurones, qui débute au niveau de l’hippocampe (une zone du cerveau essentielle pour la mémoire) (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Vaccin anti-Covid et règles : il rallonge bien la durée du cycle... mais c'est temporaire
Ecole : Le protocole Covid (un peu) allégé, voici ce qu'il faut savoir
CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce vendredi 7 janvier en direct : annonces, chiffres
Bientôt un vaccin à ARN messager contre le zona ?
Qu'est-ce qu'on met dans notre assiette pour booster notre immunité ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles