Amélie Mauresmo partage une tendre photo avec son fils Aaron,

·1 min de lecture

Amélie Mauresmo est une maman comblée, et elle aime le montrer. Depuis qu’elle a pris sa retraite des courts en 2009, l’ex-tenniswoman partage tout de son quotidien d’entraîneuse et de mère de famille sur les réseaux sociaux. En 1999, elle fut l’une des premières athlètes féminines à faire son coming-out en public. A l’époque, la jeune sportive vient tout juste d’atteindre la finale de l’Open d’Australie quand elle décide de révéler son homosexualité au grand jour : “J’ai découvert la tornade que j’avais déclenchée, bien malgré moi. Un peu naïvement en fait. J’avais 19 ans et ça a été un choc. Je n’y étais absolument pas préparée, car je n’avais pas mesuré les conséquences”, confiait-elle ainsi dans les colonnes de Paris Match, vingt ans plus tard. Et d’ajouter : “Je ne regrette absolument pas de l’avoir fait ainsi. C’était mon chemin. Il a servi à énormément de monde. Et j’en suis fière. Il y a encore du boulot, mais les choses avancent dans la bonne direction. Celle de la tolérance.”

Depuis, Amélie Mauresmo a donné naissance à deux enfants : Aaron, en 2015, puis Ayla, en 2017. Sur son compte Instagram, suivi par près de 27.000 personnes, l’ancienne n°1 mondiale du tennis dévoile régulièrement des images de ses petites têtes blondes. Les deux bambins, qui baignent dans le milieu du sport depuis toujours, accompagnent leur maman partout. Ils avaient ainsi été aperçus à Roland-Garros, et même au marathon de Londres, où le petit garçon avait d’ailleurs franchi la ligne d’arrivée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles