Américain, sans béchamel, au micro-ondes : toutes nos recettes pour préparer des mac and cheese

Tous nos conseils pour préparer des mac and cheese au gruyère

Pâtes et fromage ont toujours fait bon ménage, et ce n’est pas la recette du mac and cheese au gruyère qui va nous dire le contraire. Comme toujours, la recette commence simplement par la cuisson des macaronis selon les conditions détaillées sur le paquet. On compte généralement 100 g de ces pâtes par personne.

Pendant que les macaronis cuisent, on peut commencer à préparer la béchamel, en mélangeant farine, beurre et lait dans une casserole sur un feu modéré. C’est lorsque la béchamel commence à prendre que vient le moment d’incorporer le gruyère râpé, une centaine de grammes environ selon les préférences. Mélangez jusqu’à ce qu’il soit totalement intégré à la sauce, puis versez-la sur les pâtes. Mettez enfin le tout dans un plat à gratin et saupoudrez à nouveau de gruyère pour obtenir une délicieuse croûte dorée en 30 minutes dans un four à 180 °C.

Et si vous tentiez le mac and cheese au camembert ? Texture fondante et saveur puissante assurées ! Pour les grands fans de fromage, passez directement aux pâtes aux 3 fromages, pour faire rêver toutes vos papilles.

La recette traditionnelle des mac and cheese américains

La véritable recette du mac and cheese américain ne recourt ni au gruyère ni au camembert, mais au cheddar. Il s’agit d’une recette particulièrement gourmande (que nous avons tendance à alléger dans nos versions françaises !) mêlant, pour 5 personnes :

500 g de macaronis350 g de cheddar râpé100 g de beurre40 cl de lait concentré30 cl de lait200 g de chapelureFarine et moutarde (1 cuillère à soupe)

Avec le lait concentré, la béchamel se fait plus goûteuse et dévoile des saveurs d’enfance. La chapelure, mélangée à la moitié du beurre et au reste de cheddar, démultiplie l’effet croustillant du gratin. Une recette US qui change du burger !

Comment faire des mac and cheese sans béchamel ?

Avec son beurre, son lait et sa farine, la béchamel vous semble trop riche ? Ou vous n’avez pas le temps de patienter jusqu’à

(...) Cliquez ici pour voir la suite