Amal Clooney à l’honneur à Venise, George aux petits soins

Le cinéma est certes à l’honneur cette semaine dans la Sérénissime, mais jeudi, c’est le travail et l’engagement d’Amal Clooney en faveur des femmes qui a été récompensé. Radieuse dans sa robe de dentelle Christian Dior vintage, issue de la collection automne 2000 créée par John Galliano, l’avocate des droits de l’homme a fait tourner les têtes jeudi soir.

Après une séance de pose au bras de son acteur de mari, la Libano-britannique de 45 ans a reçu un prix lors des 14e DVF Awards. Chaque année, cette cérémonie lancée par la créatrice Diane von Furstenberg et la Diller-von Furstenberg Family Foundation récompense cinq femmes qui œuvrent à améliorer la qualité de vie des autres femmes.

« Amal a représenté des prisonniers politiques de premier plan et des survivants d’atrocités de masse, comme les femmes et les filles yézidies réduites en esclavage par l’Etat islamique, les civils attaqués par les milices soudanaises et les forces gouvernementales au Darfour, et les militantes emprisonnées dans le monde entier. Son bilan en matière d’obtention de la liberté pour les journalistes injustement détenus à travers le monde est inégalé », indique un communiqué de presse des DVF Awards, cité par "People ».

Les Clooney, des Vénitiens VIP

En plus d’Amal Clooney, Diane von Furstenberg était entourée jeudi de l’actrice Emma Thompson, de la chanteuse Rita Ora ou encore de l’ancienne porte-parole de la Maison Blanche Nancy Pelosi. Avant la grande soirée de remise de prix, toutes s’éta...


Lire la suite sur ParisMatch