Amanda Lear très remontée contre son personnage dans le biopic sur Dali : "On dirait une prostituée ukrainienne"

·1 min de lecture

Après avoir obtenu l'Oscar du meilleur acteur pour son interprétation de Mahatma Gandhi dans le biopic sobrement baptisé Gandhi en 1982, l'acteur Ben Kingsley incarne cette fois-ci le personnage de Salvador Dali dans le long-métrage intitulé Dali Land. Un film qui n'a cependant pas été validé par l'ancienne muse de Salvador Dali, Amanda Lear. Celle qui s'est récemment confiée sur les remarques sexistes du peintre a accordé une interview au magazine Télé Star, en kiosque lundi 12 juillet 2021, dans laquelle elle se montre très critique envers ce biopic, et plus particulièrement sur la représentation de son personnage à l'écran.

"Ben Kingsley qui joue Dalí avec perruque et moustache, c'est ridicule. Et je ne vous parle pas de ce mannequin australien de deux mètres qui est censé être moi. On dirait une prostituée ukrainienne", a déclaré Amanda Lear, tout en affirmant qu'elle n'ira "sûrement pas voir" ce film. Au cours de ce même entretien, l'ancienne muse du peintre, qui a vanté les mérites du vaccin Pfizer contre la Covid-19, s'est confiée sur ses futurs projets. Elle jouera notamment dans un épisode de la série Camping Paradis sur TF1. "Cela faisait des mois que j'étais confinée avec mes chats. J'avais envie de voir du monde et ce n'était pas loin de chez moi", a confié la comédienne, qui estime par ailleurs que cette proposition est "arrivée au bon moment".

"C'est une cougar qui donne l'impression de traverser une sorte de crise. C'est plein de quiproquos. C'était très sympa à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles